© 2018 admin@elevagevuilliot.com
Accueil
Historique
L'exploitation
Le troupeau
Race Ile de France
Actualités
Palmares (1986-1996)
Palmares (1997-2010)
Palmares 2011-2017
Champions de l'élevage
Salons 1
Salons 2
Galerie Photos
Où sommes-nous?
Contact

   

Depuis 1975, M. VUILLIOT Philippe élève des moutons Ile de France, mais ce n'est qu'en 1985 qu'il a l'opportunité de reprendre la troupe de M.CAMU (CA), séléctionneur dans les Ardennes depuis 1945.

Actuellement, le troupeau compte 350 brebis inscrites, suite à une phase d'augmentation par le biais de la création en 2008 d'une nouvelle bergerie (cf photo jointe).

L'agnelage débute en Octobre pour se terminer en Novembre: 90% des naissances ont lieu entre le 5 Octobre et le 5 Novembre. Le taux de prolificité de l'élevage se situe depuis 1985 autour des 190% naturelle. La croissance des agneaux donne une idée de la valeur laitière du troupeau.

Les agneaux sont sevrés à partir du mois de Janvier à l'âge de 3 mois. Seul 1/3 des mâles (50-60) sont gardés comme reproducteurs pour être vendus courant Septembre en béliers inscrits au livre généalogique. 80% des agnelles sont gardées: une partie (60) pour le renouvellement du troupeau, et le reste (40) pour la vente à d'autres éleveurs, qui veulent améliorer le niveau génétique de leur troupeau, à partir du mois de Février.

Gain moyen quotidien des agneaux de l'élevage:  

Mâles Femelles
10/30 jours 30/70 jours 10/30 jours 30/70 jours
Elevés simples 330 g 452 g 330 g 388 g
Elevés doubles 290 g 400 g 280 g 360 g

Les autres agneaux partent en boucherie de Janvier à fin Février à l'âge de 3 à 4 mois, pour un poids de carcasse de 21 kg de moyenne.

Les premiers critères de sélection des reproducteurs de l'élevage sont:

1) le gabarit: il faut des animaux avec de la taille sans perdre la conformation

2) une bonne ossature épaisse, sans problème d'aplomb

3) des animaux longs et avec une bonne ligne de dos

4) le développement musculaire: l'Ile de France est une des meilleures races bouchères, et elle doit le rester.

5) des animaux sans cornes avec une bonne tête, pas trop chargée en laine (mérinos) ni trop découverte.

6) une laine fine et épaisse qui joue pleinement son rôle d'isolant contre les intempéries (chaleur et pluie).

7) des valeurs génétiques intéressantes: prolificité et valeur laitière.

Sur le plan sanitaire, le troupeau est indemne de brucellose ovine, visna maedi et tremblante.

L'élevage dispose de reproducteurs mâles et femelles toute l'année.

                                           

 

 

Le troupeau